Les jus Joker, c'est toute une histoire !
Joko

Jus-de-fruitierfrançais depuis1936

1936

Henri Malvoisin : père de Joker

Henri Malvoisin s’installe à Mâcon en 1910 et y fonde une activité florissante de négoce de vin. Fin des années 1920, le négoce ne se porte pas bien donc Henri cherche de nouveaux produits dérivés de la vigne.

C'est un trait de caractère de la famille Malvoisin : l'inventivité. Il faut créer des marques, des produits, des slogans...

En 1929, il lance GRAPP-CUR, un jus de raisin sans alcool vendu en pharmacie. Le slogan est percutant : « C’est bon pour la santé », et… c’est un succès ! Le GRAPP-CUR change vite de nom et devient ¼ GRAPP. Mais ce nom ne le satisfait pas totalement.

 

Henri et son épouse Louise sont des passionnés de cartes. Au cours d’une partie, le petit lutin au bonnet à clochettes surgit sur le tapis vert et c’est la révélation. Comme un jeune papa irait inscrire le prénom de son petit à l’état civil, Henri Malvoisin dépose le 8 avril 1936 sous l’enregistrement n°393 la marque Joker’s*. C’est la naissance du premier logo : un petit lutin vite repérable. L’arrière-grand-père de Joko.

 

* Il faut noter qu’à sa création, Joker s’appelle : Joker’s. Le “s” va très vite disparaître.

1948

L’inventivité en action

Son fils, Jean Malvoisin nait le 20 juillet 1906 à Vittel. Jeune homme, il voit son père Henri créer les marques Judivin, Grapp Cur, ¼ Grapp et évidemment Joker. À la Libération, il reprend les rennes de l’entreprise familiale. Il est très impressionné par les magazines américains, par les publicités… et par les petites boîtes métalliques de jus d’orange que les GI’s (les soldats américains) distribuent.

En 1948, Jean s’envole pour les États-Unis. Il est absolument captivé par ce pays inventif, dynamique, qui semble avoir une telle avance sur la vieille France en reconstruction. Il revient gonflé à bloc. 

Il comprend qu'il faut developper cette activité de jus et qu'il faut mettre le paquet sur la communication. Il est convaincu qu'une marque doit aussi être incarnée par un personnage. Il se fixe comme objectif de faire connaitre Joker dans toute la France.  Grâce à son sens aigu de la communication, Jean Malvoisin hissera la petite marque de Mâcon au premier rang des marques françaises.

C’est lui qui a l’idée de la bouteille à anneaux que l’on appellera

“ bouteille Bibendum ” ou “ bouteille Bib ”.

1950

Le développement de la marque

Joker est l’une des premières marques à faire de la publicité sur les affiches, dans la presse écrite et au cinéma. C'est ainsi qu'au fil du temps, la marque gagnera le coeur des Français.

1957

Jacques Auriac est le dessinateur qui créa pour Joker ce personnage à la bouche grande ouverte sur une pomme, une grappe de raisin ou une bouteille.

"L'affiche est une grande personne qui parle ou qui ne parle pas." Jacques Auriac

1961

C'est par un dessin animé que Joker débute les années 60. Un petit personnage coiffé d’un bonnet à grelots chantonne sur tous les écrans de cinéma de France : « Joker, Joker, je suis le bon Joker », vite rejoint par quatre autres lutins qui se donnent pour mission de faire couler le jus des fruits dans des bouteilles coniques. Si le film est produit par Jean Mineur, dans la musique, dans le dessin on retrouve l’influence de Walt Disney.

1970

La parenthèse enchantée

Rarement une décennie n'aura été abordée avec autant d'insouciance. Après Mai 68, les moeurs françaises ont basculé. Les corps et les esprits se sont libérés, influençant la mode, le cinéma, la musique et les spectacles. Joker affiche de grandes ambitions.

Les années 70 commencent sur les chapeaux de roue. Devant l’accroissement important de la demande, une nouvelle usine se construit à Mâcon. Elle n’arrêtera pas de s’agrandir durant les trois décennies à venir.

Joker commercialise une gamme de purs jus en bocal verre.

 

1979

La grande distribution est un acteur incontournable. Joker investit le segment carton avec les briques de 0,2L, 1L et 2L.

1980

La folie des années 80

Une décennie au cours de laquelle tout change : la carte du monde, la musique, le paysage audiovisuel, les loisirs, l'équipement ménager... Et c’est justement au début des années 80 que le jus d’orange s’impose à la table du petit déjeuner. 

 

En 1982, le film publicitaire télévisé met en scène un afficheur. Et tous les Français ont dans la tête la chanson qui l’accompagne, la chanson de Gilbert Bécaud: « Qui a volé l’orange du marchand ? », devient : « Qui a choisi, a cueilli, a pressé l’orange ? C’est Joker. »

En 1987, afin de rassurer le consommateur persuadé que l’on rajoutait du sucre dans les jus de fruits  ce qui était et est toujours rigoureusement interdit, Jacques Séguéla (le célèbre publicitaire !)  réalisera la campagne qui marquera durablement les esprits. Une ravissante jeune femme nue est allongée et tient dans sa main un bocal Joker. On entend une voix qui chante : "Quand on a rien à cacher, on le montre, on le montre. Joker n'a rien à cacher. Joker cent pour cent pur jus de fruits. Joker le fruit nu."

2015

Joko, une peluche malicieuse

Pourquoi une peluche ? Parce qu’une peluche est VRAIE. On peut lui gratter le menton, on peut lui faire des câlins, elle se promène dans la cuisine, elle parle, elle chante, bref, elle fait partie de la famille. Comme Joker, quoi. Mais attention : si vous faites écouter de la samba à Joko, prenez bien garde de tout ranger dans vos placards. Vous voilà prévenus.

 

En avril, Joker diffuse ses deux premiers films publicitaires avec Joko à la télévision : "Samba" et "Loupe".

La mascotte Joko a dailleurs été construite par les fameux studios Henson (Jim Henson’s Creature Shop). Et oui, ceux-là mêmes qui ont conçu et fabriqué Kermit la grenouille ou encore le Muppet Show. 

 

Depuis 2015, Joko ne cesse d'accompagner les familles françaises dans toutes nos publicités mais pas que ! Sur notre site internet, réseaux sociaux, PLV, jeux conso…

 

 

2016

Des jus de fruits pensés pour vous

Une série d'innovations et d'optimisations des recettes pour mieux répondre aux préoccupations des Français.

 

 

En 2016, Joker lance la gamme le Bio ! Des recettes sans sucres ajoutés* et contenant des fruits exclusivement issus de l’agriculture biologique. Celle-ci limite strictement l’usage des pesticides afin de préserver la biodiversité des vergers. Elle sera par la suite retravaillée en 2018 pour être Nutri-Score B. 

 

 

En 2018, Joker lance une innovation majeure sur le marché des jus de fruits avec le premier Pur Jus moins sucré grâce à l'eau de coco : le goût inimitable du Pur Jus Joker 30% moins sucré et noté B au Nutri-Score !

*Comme tous les jus de fruits.

2021

et à venir

L'innovation est la marque de fabrique de Joker. Nous nous engageons donc à continuer d'élaborer des jus de fruits en intégrant les enjeux, présents et à venir, de notre société : la santé des hommes et de notre planète. Cela passera notamment par les fruits, les emballages ou encore des recettes innovantes. De belles aventures nous attendent pour les nombreuses années à venir !

Nos engagements ›

 

1936
Henri Malvoisin : père de Joker
1948
L’inventivité en action
1950
Le développement de la marque
1970
La parenthèse enchantée
1980
La folie des années 80
2015
Joko, une peluche malicieuse
2016
Des jus de fruits pensés pour vous
2021
et à venir
1936
Henri Malvoisin : père de Joker
1948
L’inventivité en action
1950
Le développement de la marque
1970
La parenthèse enchantée
1980
La folie des années 80
2015
Joko, une peluche malicieuse
2016
Des jus de fruits pensés pour vous
2021
et à venir